La facture énergétique du Maroc a enregistré une baisse de 42,6% à fin juillet 2016, pour s’établir à 29,42 milliards DH, contre 41,95 MMDH une année auparavant, selon l’Office des changes.

La part de la facture énergétique dans le total des importations a ainsi reculé de 6,3 points, soit 12,5% au titre des 7 premiers mois de l’année 2016 au lieu de 18,8% à fin juillet 2015, relève l’Office dans les indicateurs mensuels des échanges extérieurs de juillet 2016.

A noter que cette baisse est attribuable essentiellement à la régression des approvisionnements en huile brute de pétrole (-100%), et dans une moindre mesure au recul des importations de gaz de pétrole et autres hydrocarbures (-32,9%), explique la même source, faisant état d’un retrait du gas-oils et fuel-oils (-7,1%).