« La COP 22 devra être une COP de l’agriculture, eu égard à son rôle dans la sécurité alimentaire et l’adaptation aux changements climatiques », a estimé, mardi 6 septembre à Rabat, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, M. Aziz Akhannouch.

Intervenant lors d’une rencontre avec un parterre de journalistes représentant des médias de 28 pays africains, M. Akhannouch a relevé la nécessité de convaincre les décideurs de l’importance de l’agriculture pour faire face aux défis du changement climatique, mettant l’accent sur le rôle du financement des projets agricoles et l’orientation de l’investissement vers ce secteur vital.

« Il est important d’aider les pays africains à mieux concevoir leurs projets pour pouvoir bénéficier des financements des bailleurs de fonds », a-t-il expliqué.
A cet égard, M. Akannouch a rappelé que le Ministère et ses partenaires porteront trois initiatives complémentaires à la COP22 au nom du Maroc, à savoir « Triple A », « Oasis Durables », et « La Ceinture Bleue ». Par ailleurs, le ministre a noté que la COP22 sera une occasion pour partager son expérience et son savoir-faire dans le domaine de l’agriculture avec les pays africains, en jetant la lumière sur le Plan Maroc Vert (PMV) et le plan Halieutis.

La visite de la délégation des médias africains au Maroc, à l’invitation du Comité de pilotage de la COP22, a permis à 55 journalistes, représentant les médias (presse écrite, télévision et digital) de 28 pays africains, de mieux appréhender les enjeux liés à la lutte contre le dérèglement climatique et à cet événement.