C’est le montant de deux concours financiers obtenus par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) dans le cadre d’un cofinancement européen pour la mise en œuvre de la deuxième phase du Programme national d’assainissement liquide (PNA). Le DG de l’ONEE, Ali Fassi Fihri, vient de signer en ce sens deux conventions : un prêt de plus de 368 millions de DH avec la Banque européenne d’investissement (BEI) et une subvention de plus de 86 millions de DH émanant de l’Agence française de développement (AFD). Ces financements sont destinés principalement à la réalisation de stations d’épuration et de réseaux d’assainissement liquide, ainsi qu’à la mise en place des assistances techniques. Pour rappel, ces 450 millions de DH viennent s’ajouter à deux prêts qui ont été signés avec l’AFD et la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) pour un montant de 585 millions de DH portant ainsi le total de la contribution européenne à la 2e phase du PNA à plus d’un milliard de DH.