Le prestigieux Prix du Visionnaire en Efficacité Energétique (Energy Efficency Visionary Award) attribué, lundi 8 mai à Washington, à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, consacre la pertinence et la proactivité de l’approche Royale qui érige le Maroc en modèle en matière d’efficacité énergétique, a affirmé, mardi 9 mai, M. Said Mouline, directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique. « Il s’agit d’une reconnaissance du leadership perspicace de Sa Majesté le Roi qui a permis au Maroc de prendre, très tôt, conscience de l’importance des stratégies d’efficacité énergétique » dans le processus de développement durable, a expliqué M. Mouline, soulignant que « rares sont les Chefs d’Etat qui se sont engagés à ce niveau ». Le Prix a été attribué à Sa Majesté le Roi lors du Forum mondial sur l’Efficacité énergétique, marqué par la présence de l’Ambassadeur du Royaume aux Etats-Unis, Lalla Joumala Alaoui, qui a reçu ce Prix au nom du Souverain. M. Mouline, qui a pris part à Washington au Forum mondial sur l’efficacité énergétique, a fait observer qu’à la faveur de la vision Royale, le Maroc a donné la priorité aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, soulignant qu’il s’agit là d’une vision qui s’étale sur les 20, voire les 30 années à venir. « Grâce à la vision du Souverain, le Maroc a décidé d’être proactif et de se doter d’une stratégie avec des objectifs chiffrés d’ici 2030 », a-t-il indiqué en citant les grands projets lancés par le Royaume comme les plans solaire, éolien et hydraulique. Il a également fait remarquer que le Royaume a mis en place une stratégie aux contours bien définis en matière d’efficacité énergétique dans plusieurs secteurs, notamment l’industrie, les transports, l’agriculture et le bâtiment.