Les livraisons de gaz naturel ont connu une hausse de 4,3% en 2016 par rapport à une année auparavant pour le gaz naturel et une baisse de 3% pour le condensat, a annoncé l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM).
Pour sa part, le volume ayant transité par le GME est de 9,01 milliards NM3 (normo mètre cube) en 2016, fait savoir l’ONHYM dans un communiqué.
Par ailleurs, l’ONHYM qui a tenu, mercredi 21 juin à Rabat, son 13è Conseil d’administration, a poursuivi la coopération avec plusieurs pays africains durant l’année 2016 (Mali, Guinée Conakry, Gabon, Mauritanie).
Plusieurs formations en géologie minière et pétrolière et en management ont été réalisées au bénéfice du personnel de ces pays, avec un total de 925 HJ pour les trois dernières années (dont 254 HJ pour 2016).
L’ONHYM a également signé en 2016, cinq accords de coopération dont trois avec des pays africains (Madagascar, Nigeria et Guinée Conakry).
Sur le plan managérial, l’exercice 2016 a été marqué par la mise en œuvre de la nouvelle organisation et du nouveau statut du personnel de l’Office entré en vigueur le 1er décembre 2015.
De plus, le Comité Hygiène et Sécurité a poursuivi son activité pour contribuer à la protection de la santé et de la sécurité du personnel et à l’amélioration de leurs conditions de travail, aussi bien dans les locaux de Rabat que sur les chantiers (Meskala, Gharb, Fes-Taounet).
Pour ce qui est de la RSE, l’ONHYM, à travers son rôle de catalyseur de l’exploration pétrolière et minière au Maroc, s’est engagé dans la voie de l’intégration volontaire des préoccupations sociales et environnementales via l’adoption d’une démarche fondée sur le concept des valeurs partagées.
L’Office s’est également engagé en faveur du climat en veillant à contribuer positivement à la réduction des émissions de CO2, souligne le communiqué, notant qu’un bilan carbone couvrant toutes les installations de l’ONHYM est en cours de préparation.
Des actions spécifiques (limitation du torchage de gaz, diminution de l’impact de l’éclairage, dématérialisation de nombreuses opérations) sont en cours d’évaluation, ajoute la même source.
Dans le cadre de la COP22, l’ONHYM a organisé le « OIL AND GAS SUSTAINABILITY FORUM », un évènement labellisé COP 22 centré sur l’examen des questions clés relatives à l’engagement des sociétés pétrolières et gazières dans la politique de développement durable.