La Stratégie nationale d’efficacité énergétique à l’horizon 2030, qui intervient dans le cadre de la vision de SM le Roi Mohammed VI visant la transition énergétique et le renforcement des énergies renouvelables, ambitionne d’atteindre 52% d’énergies renouvelables, a affirmé le ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, M. Aziz Rebbah.
« Le ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable a présenté un exposé autour du projet de la Stratégie nationale d’efficacité énergétique à l’horizon 2030 qui vise à atteindre 52% d’énergies renouvelables au lieu de 34% en 2015 », a précisé le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du Conseil du gouvernement.
Cette stratégique est fondée sur un exemple énergétique marocain basé sur plusieurs objectifs, dont la fourniture de l’énergie, la généralisation de l’accès à l’énergie à des prix concurrentiels et la maitrise de l’énergie, ainsi que la préservation de l’environnement, a-t-il indiqué, notant que le processus de transition énergétique dans notre pays a commencé depuis des années et a réalisé des avancées considérables.
Cette stratégie fera l’objet d’un contrat programme entre l’Etat et l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE), a fait savoir M. Rebbah, soulignant que cette stratégie comprend plusieurs mesures programmées lors de la première phase (2017-2021) touchant les secteurs les plus consommateurs de l’énergie, notamment le transport, l’industrie, les bâtiments, l’agriculture et l’électrification publique, ainsi que plusieurs mesures horizontales.