Le Maroc et le Niger ont signé, le 27 mars à Rabat, un accord-cadre visant le renforcement de la coopération énergétique.

Paraphé par le ministre de l’énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah et la ministre nigérienne de l’Energie, Amina Moumouni, cet accord-cadre engage les deux parties à développer des actions de coopération dans les domaines de l’électricité, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

L’accord ambitionne, notamment, l’encouragement du partenariat entre les organismes et institutions publics et privés ainsi qu’entre les entreprises des deux pays pour la réalisation des actions dans les domaines précités.

Les deux parties ont également convenu de créer un comité mixte pour la supervision de son application. Ce comité est chargé de l’approbation, du contrôle et du suivi de l’évaluation de toutes les activités réalisées.

S’exprimant à cette occasion, M. Rabbah a souligné que cet accord confirme l’engagement du Maroc dans la coopération africaine, relevant que le Maroc est disposé à partager son expérience et son savoir-faire avec le Niger notamment dans les domaines des énergies renouvelables et de l’électrification rurale.

Pour sa part, Mme Moumouni a indiqué qu’à travers cet accord les deux pays seront amenés à partager leurs expériences mutuelles face aux défis des changements climatiques auxquelles ils sont confrontés.

Ils s’engagent également à mettre en œuvre un programme d’assistance technique mutuelle dans les domaines objet de ce nouveau cadre de coopération.