Le ministre de l’énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah a souligné, le 10 juillet à Rabat, que 9 nouvelles licences ont été attribuées à des opérateurs économiques en vue de promouvoir le secteur des hydrocarbures et de renforcer la concurrence dans ce domaine.

Lors d’une séance plénière à la Chambre des Représentants consacrée à l’examen du rapport sur la mission exploratoire temporaire relative à la détermination des prix de vente au public et la fixation des conditions de concurrence dans le secteur des hydrocarbures après la décision de la libéralisation des prix, M. Rabbah a indiqué que les prix des carburants au Maroc sont impactés par la conjoncture internationale et les fluctuations des cours du pétrole au niveau mondial.

Le Maroc a opté pour la libéralisation des hydrocarbures à l’instar de plusieurs secteurs, a-t-il relevé, rappelant que la loi sur la libéralisation des prix a été promulguée en 2000 et la structure des prix a été fixée en 2009. Le ministre a affirmé que le gouvernement est prêt à prendre toutes les mesures nécessaires pour baisser les impôts à condition de préserver le budget et maintenir son équilibre.