Le projet Feuille de Route pour une Mobilité Durable au Maroc a été présenté et cité comme un exemple à suivre lors du Sommet Climate Chance d’Abidjan, les 28 et 29 juin.

« Avec sa Feuille de Route pour une Mobilité Durable, le Maroc a fourni un travail remarquable et initié une dynamique de réflexion collective dont d’autres pays doivent s’inspirer », a confirmé Patrick Oliva, co-fondateur du Processus de Paris pour la Mobilité et le Climat, l’initiative qui a engagé et promu la formulation de feuilles de route pour le secteur transport au niveau mondial, continental et national après la COP21 de Paris.

L’atelier « Favoriser une mobilité et des transports durables en Afrique », organisé par le PPMC et ses partenaires était ainsi l’occasion de discuter des opportunités et défis de la mobilité en Afrique et de motiver divers acteurs dans la démarche de construction de feuilles de route nationales qui sauront guider l’évolution des pays vers une mobilité durable.

Rappelons que l’Association Climate Chance réunit les acteurs non-étatiques autour des objectifs du développement durable et de la protection du climat. Le Sommet d’Abidjan était organisé conjointement avec l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire. Le premier Sommet Climate Chance en Afrique avait été accueilli à Agadir en 2017.