Le groupe Engie, à travers sa filiale Ausar Energy, va commencer dans les prochaines semaines l’installation de 8 centrales solaires hybrides d’une capacité globale de 2,2 mégawatts au Gabon.

Le projet a fait l’objet d’un accord de partenariat signé dernièrement entre le Groupe français et la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

L’accord vise à renforcer les capacités énergétiques du Gabon et contribuera à matérialiser la volonté du gouvernement gabonais de promouvoir le solaire.

Le projet permettra ainsi d’économiser «un million de tonnes de litres de fuel par an, soit 2 600 tonnes de CO2 et réduire les coûts de production de 30%».

Le Groupe français Engie indique que cette opération répond à sa stratégie de favoriser la production et la distribution en Afrique, des centrales centralisées d’électricité à base d’énergies renouvelables et permettre aux localités non raccordées d’accéder à l’énergie.