Le Royaume du Maroc a été, du 5 au 8 avril, le pays invité d’honneur de la 3è édition de la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA) dans la capitale burkinabè, Ouagadougou.

Au cours de ces Assises énergétiques, dont les travaux se sont tenus sous la présidence du Premier ministre burkinabè, Christophe Joseph Dabiré, le Maroc est représenté par une délégation comprenait le directeur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique au ministère de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Mohamed Ouhmed et du directeur Pôle des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique à l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE), Mohamed El Houari.
Elle comprenait également le chef du projet Senior coopération et développement international à l’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN), Tarik Boutquouquou, et le responsable de partenariat et valorisation à l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles ((IRESEN), Youssef Zbitou, ainsi que l’ambassadeur du Maroc au Burkina Faso, Farhat Bouazza.
Lors de ce conclave, les participants se sont attelés à l’examen de plusieurs thématiques portant, entre autres, sur les politiques pour une transition énergétique réussie, le financement de la transition énergétique et la place de la coopérative énergétique dans la ville africaine du futur.
Ils ont débattu, de même, du renforcement des capacités dans le domaine des énergies renouvelables en Afrique, le stockage de l’énergie et efficacité énergétique, ainsi que de la qualité des services et équipements d’énergies renouvelables et de la formation professionnelle.