L’AMSSNuR organise un atelier national pour la promotion de la convention sur la sûreté nucléaire

L’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR) a organisé, le 17 juillet à Rabat, un atelier national pour la promotion de la convention sur la sûreté nucléaire (CSN) auprès de l’ensemble des acteurs nationaux concernés.

A cette occasion, le directeur général de l’AMSSNuR, Khammar Mrabit a affirmé que le but de la convention sur la sûreté nucléaire, ratifiée par le Maroc en mai 2019, est d’atteindre un niveau élevé de sûreté dans les installations nucléaires, soulignant que cet atelier, organisé en coopération avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), « représente une plateforme de partage d’expériences en faveur de l’amélioration du niveau de sûreté et de sécurité nucléaires et de la protection de l’Homme, de l’environnement et de la société ».

Dans son intervention lors de cette rencontre, M. Mrabit a rappelé que l’AMSSnUR a mis en œuvre en 2017, une stratégie claire et concertée pour mettre à niveau le cadre réglementaire national, qui a abouti à l’élaboration et l’implantation de toute la réglementation et la documentation nécessaires en matière de sécurité nucléaire.

A cet égard, le directeur général de l’AMSSNuR a affirmé que la ratification de cette convention, qui est en adéquation avec la loi n°142-12 relative à la sûreté et à la sécurité nucléaires et radiologiques et portant création de l’agence, permettra au Maroc de bénéficier de l’expérience de plus de 88 parties contractantes, réparties en sept groupes, dont la moitié ne dispose pas de centrale électronucléaire. M. Mrabit a en outre mis en avant le rôle de l’AMSSNuR pour garantir le respect de la conformité de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques, des activités et des installations mettant en jeu des sources de rayonnements ionisants.

Pour sa part, le responsable de la sûreté nucléaire à l’AIEA, Miroslav Svab, a estimé que « la ratification de la convention sur la sûreté nucléaire constitue une grande réussite pour le Maroc dans la promotion de la sûreté nucléaire dans le monde entier ».
Tout en saluant l’organisation de cette rencontre, M. Svab a mis en exergue l’importance de cette convention, qui incite les États contractants à fixer un niveau élevé de sûreté, ajoutant que ce genre d’ateliers sont de nature à mettre en évidence l’importance de la convention sur la sûreté nucléaire et à initier l’élaboration de rapports d’information sur les mesures prises pour réaliser les obligations de la convention.

Cet atelier a connu la participation des représentants des départements des affaires étrangères, de l’environnement, de l’intérieur, de la santé, du centre national de l’énergie, des sciences et des techniques (CNESTEN), de l’office national de l’électricité, de l’eau potable (ONEE), du centre national de radioprotection (CNRP) ainsi que des experts internationaux de l’AIEA .