Le Maroc importe moins d’énergie électrique dans un contexte marqué par une bonne amélioration de la production nationale. Au premier semestre, les importations ont même reculé de 92% selon la DEPF. Cette situation s’explique en partie par la forte hausse de la production nationale qui a bondi de 25,1% sur la même période, après +6% un an auparavant. L’amélioration de la production nationale s’explique par la hausse de la production privée de 49,1%, après +3% un an auparavant et de celle de la production des projets développés dans le cadre de la loi 13-09 (+64,3%), explique la DEPF dans sa note de conjoncture du mois d’août. Dans ce contexte, l’énergie nette appelée a augmenté de 5,3% à fin juin, après +0,1% un an plus tôt.