La 3è édition de la Semaine arabe du développement durable, plus grande plateforme régionale arabe pour débattre des moyens de réaliser les objectifs de développement durable 2030 dans la région, s’est tenue au Caire, en présence de 1500 hauts responsables, experts et décideurs concernés par le développement au niveau de la région arabe.

Le Maroc est représenté à cet événement, organisé sous le thème « Partenariat intégré pour un avenir durable » par la Ligue des États arabes en coopération avec la Banque mondiale, l’Union européenne et les Nations Unies, par MM. Abdellatif Bensfia, directeur de l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) et Lhou Baouane, cadre au ministère de l’énergie, des mines et de l’environnement.

Les participants ont focalisé dans le cadre de 40 rencontres-débats sur trois axes principaux, à savoir la complémentarité entre les partenaires de développement, la transition vers une vie meilleure et les nouvelles perspectives dans un monde en mutation.

La 3è édition de la semaine arabe de développement durable s’est penché aussi sur le rôle des médias dans le développement, la culture de durabilité dans le monde arabe, les défis et les opportunités, les relations entre la jeunesse arabe, l’éducation et le développement durable.
Sur les plans économique et environnemental, les congressistes ont mis l’action notamment sur l’importance d’impliquer le secteur privé dans la réalisation du développement durable et les opportunités et les contraintes des villes durables dans le monde arabe.

Cette 3è édition a été marquée par la signature d’un mémorandum d’entente entre le secrétariat général de la Ligue arabe et l’instance arabe d’investissement et de développement agricole, ainsi que par le lancement de l’alliance internationale pour la paix et le développement et de l’initiative visant à éradiquer la faim dans la région arabe.