L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) compte sur le Maroc pour mettre en œuvre ses initiatives et projets régionaux relatifs aux énergies renouvelables, a indiqué le 5 novembre à Abu Dhabi son DG Francesco La Camera.

S’exprimant lors d’une entrevue avec Mustapha Bakkoury, président du directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN), M. La Camera a mis l’accent sur le rôle pionnier du Maroc dans le domaine des énergies renouvelables, faisant part de l’appui de IRENA à l’alliance pour l’accès à l’énergie durable qui est une initiative lancée par le Royaume et l’Éthiopie pour l’utilisation massive des énergies renouvelables.

Lors de ces entretiens en présence de Mohamed Ait Ouali, ambassadeur du Maroc à Abu Dhabi, les deux parties ont examiné les moyens de renforcer la coopération entre l’IRENA et MASEN.

Crée en 2010, l’agence MASEN est l’acteur central de l’évaluation de la stratégie du Maroc en matière d’énergie renouvelable Elle est le sponsor officiel et responsable de la mise en œuvre de la Vision nationale pour l’énergie renouvelable, qui a pour objectif de couvrir les besoins nationaux en électricité d’ici 2030 grâce à un mix énergétique composé à 52% de sources d’énergie renouvelables.

L’IRENA, fondée en 2009, est une organisation intergouvernementale basée à Abou Dhabi et qui assiste les pays dans la transition vers l’énergie durable.