La 3e édition du forum régional de l’agriculture durable s’est tenue, le 27 novembre à Fès, sous le thème « les énergies renouvelables au service de l’agriculture durable », avec la participation de professionnels et d’institutionnels.
Initiée par la Chambre d’agriculture de la région Fès-Meknès, en partenariat avec la fédération interprofessionnelle marocaine de l’olive, cette manifestation tend à contribuer à l’enracinement des bases de l’agriculture durable au niveau de la région, en tant que pôle agricole distingué à l’échelle nationale, eu égard à ses multiples potentialités naturelles.

Le directeur du Forum et vice-président de la Chambre d’agriculture de Fès Meknès, Fouad Mansouri, a indiqué, à cette occasion, que cette rencontre, qui s’inscrit dans le sillage des précédentes éditions, vise à renforcer l’ouverture de la chambre agricole sur son entourage institutionnel et universitaire et l’échange des expériences, notamment en ce qui concerne les dernières nouveautés du secteur.

Ce forum est l’occasion également de réfléchir à la création d’une véritable agriculture durable dans la région et au niveau national, tout en mettant en avant les stratégies énergétiques nationales en lien avec le secteur, a souligné M. Mansouri, mettant l’accent sur l’importance cruciale des grands projets structurants d’énergies renouvelables (solaire, éolienne, hydraulique) lancés par le Royaume.

Le recours aux énergies renouvelables dans les différentes filières a permis aux agriculteurs et acteurs du secteur d’améliorer les conditions de production et de baisser les coûts, entre autres, a-t-il fait savoir, se félicitant de l’adoption dernièrement de mécanismes d’appui à l’équipement des projets agricoles en énergie solaire, ainsi que du rôle joué par le Plan Maroc vert (PMV) en la matière.

Le président de la chambre d’agriculture de Fès-Meknès, Mohamed Abbou a mis, de son côté, l’accent sur l’importance de cette rencontre, en ce sens qu’elle permet aux professionnels et aux agriculteurs de s’informer des derniers développements en matière d’utilisation des énergies renouvelables dans l’agriculture, soulignant la ‘’grande’’ valeur ajoutée de ces énergies en matière d’amélioration des conditions de production et de qualité.
M. Abbou, qui s’est attardé sur les actions entreprises par la Chambre de l’agriculture pour encourager les agriculteurs et leur apporter l’appui nécessaire, a indiqué que ce forum servira d’espace pour les professionnels et les agriculteurs de la région d’examiner les perspectives de l’agriculture durable au Maroc et dans la région Fès-Meknès et d’échanger leurs expériences.

Les autres intervenants, dont des professionnels de l’agriculture et des énergies renouvelables, ont souligné l’impératif de renforcer davantage l’ouverture des agriculteurs sur les énergies renouvelables, lesquelles jouent désormais un rôle « crucial » dans l’émergence d’une agriculture « intelligente » et respectueuse de l’environnement.
Des exposés sur les stratégies énergétiques nationales et agricoles ont été également présentés à cette occasion.