Les investissements réalisés par le Maroc dans les énergies renouvelables qui permettent au Royaume de tirer désormais 34% de sa capacité électrique de sources renouvelables, ont été cités en exemple par l’organisation des Nations-Unies, à la veille du Forum politique de haut niveau (FPHN) sur le développement durable qui s’est tenu du 7 au 16 juillet. En effet, lors de ce grand rassemblement annuel sur la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD), le Maroc a présenté cette année son « Examen national volontaire » sur les progrès faits dans la réalisation des ODD.

Pas moins de 46 autres pays – dont 26 pour la première fois – ont présenté également leurs Examens nationaux volontaires dans le but de partager leurs expériences avec la communauté mondiale et accélérer les efforts de mise en œuvre.
Le Forum, qui s’est tenu de manière virtuelle, est convoqué par le Conseil économique et social des Nations-Unies (ECOSOC). Il intervient cette année sur fond de la pandémie du Covid-19 qui a ébranlé les économies mondiales et fait grimper le chômage à des niveaux inégalés, outre l’impact sur les systèmes de santé. Tenu sous le thème « Action accélérée et voies transformatrices : réaliser la décennie d’action et de mise en œuvre pour le développement durable », le Forum a examiné comment le monde peut répondre efficacement à la pandémie et reconstruire mieux en intensifiant les efforts pour atteindre les Objectifs de développement durable, adoptés par les dirigeants mondiaux en 2015 pour un monde plus équitable et durable.
Réunissant plus de 1.000 participants, dont une centaine de représentants gouvernementaux ainsi que des entreprises, du monde de la finance et de la société civile, le FPHN est le plus grand rassemblement annuel des Nations-Unies consacré à l’examen des progrès accomplis dans la réalisation des ODD.

Il se veut ainsi l’occasion d’explorer des solutions – nationales et multilatérales – pour répondre à la crise et construire une base solide pour une reprise durable.