Le Maroc est devenu un pont d’énergie verte entre l’Europe et l’Afrique, écrit la publication européenne «The Parliament Magazine».
Dans une contribution signée Ghalia Mokhtari, spécialiste du climat et de l’énergie à l’Institut marocain d’intelligence stratégique (IMIS), le magazine européen souligne que le Maroc est aujourd’hui un leader dans le secteur des énergies renouvelables tant en Afrique du Nord que sur le continent africain dans son ensemble.
Grâce à sa situation géographique privilégiée avec un accès à la Méditerranée et un très long littoral sur l’Atlantique, le Royaume, estime la publication, est bien outillé pour réaliser son ambition de devenir “un véritable hub énergétique méditerranéen et partenaire clé de l’Europe”.
Pour le magazine, développer une stratégie énergétique régionale en partenariat avec l’Union européenne, notamment une stratégie verte, permettrait au Maroc de jouer un rôle majeur dans la création d’un hub énergétique méditerranéen dans le sud de l’Europe, “garant de la sécurité énergétique de l’Europe et du monde”.
En outre, faciliter la coopération Sud-Sud – entre pays en développement – profiterait également aux pays du Nord, qui, en échange d’une assistance technique et financière, bénéficient souvent des avantages des projets qu’ils contribuent à développer, car leurs homologues du Sud deviennent d’importants fournisseurs d’énergie, explique la publication.
«The Parliament magazine» rappelle que le Maroc a déjà pris des mesures pour atteindre son objectif de partenariat avec l’Europe, avec l’annonce du projet de gazoduc Maroc-Nigéria en 2016, qui contribuera à positionner le Royaume comme un hub entre la rive sud de la Méditerranée et les pays africains exportateurs d’énergie.
L’auteure de l’article affirme par ailleurs que loin de se concentrer uniquement sur le potentiel économique et politique de sa stratégie énergétique, le Maroc est également profondément conscient des défis environnementaux et climatiques auxquels le monde est confronté, rappelant le lancement de plusieurs programmes verts, notamment le plan Green Generation 2020-2030.