UpM: Tenue de la 3e réunion ministérielle sur l’Énergie avec la participation du Maroc

,
La 3e réunion ministérielle sur l’Énergie de l’Union pour la Méditerranée (UpM) s’est tenue, le 14 juin par visioconférence, avec la participation du Maroc.
Cette rencontre de haut niveau, organisée sous la présidence du Portugal, a connu la participation des ministres des pays méditerranéens en charge de l’énergie ainsi que de la Commissaire européenne à l’énergie, Kadri Simpson. Elle a été l’occasion d’examiner les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de la déclaration ministérielle de 2016, en vue de l’adoption d’une nouvelle déclaration ministérielle de l’UpM sur l’énergie, indique le ministère de l’Energie, des Mines et de l’Environnement dans un communiqué.
A cet égard, le ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah, qui a représenté le Royaume à cette réunion, a passé en revue les nouveautés du secteur de l’énergie au Maroc, et les perspectives de son développement dans le contexte la pandémie de la Covid-19, tout en mettant en exergue les chantiers et les programmes réalisés ou en cours, visant à accélérer la transition énergétique au Maroc, en particulier ceux concernant l’électricité, les énergies propres prometteuses, comme l’hydrogène vert, la généralisation des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, et le soutien de la recherche scientifiques et de la formation.
Par ailleurs, le ministre a souligné que les pays de la région euro-méditerranéenne sont désormais obligés d’intensifier leur coopération dans le secteur de l’énergie, en instaurant un partenariat énergétique global et en renforçant la coopération Nord-Sud, en vue de développer l’industrie énergétique et réaliser l’intégration des marchés de l’électricité, des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et du gaz naturel.
A ce sujet, il a fait part de l’entière disposition du Royaume à soutenir toute initiative contribuant au renforcement de la coopération dans le domaine de la transition énergétique vers les énergies propres et l’efficacité énergétique.
Au terme de cette réunion, il a été procédé à l’adoption de la nouvelle déclaration ministérielle de l’Union pour la Méditerranée sur l’énergie. Cette nouvelle déclaration ambitionne d’appuyer les initiatives actuelles et déterminer le cadre de coopération régionale pour la prochaine période, tout en plaidant en faveur de nouvelles mesures communes en vue de renforcer la sécurité énergétique et accélérer la transition énergétique.