Conférence Stockholm+50 : Mme Benali met en avant l’engagement volontariste du Maroc dans les efforts internationaux en développement durable

,

La ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Mme Leila Benali, a souligné, le 2 juin lors de sa participation à la Conférence internationale sur l’environnement “Stockholm+50”, l’engagement volontariste du Maroc et son implication, sous la conduite sage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans les efforts internationaux en matière d’environnement et de développement durable.

Cette conférence, qui s’est tenue sous le thème “Stockholm+50: une planète saine pour la prospérité de toute et tous – notre responsabilité, notre chance”, a été l’occasion pour Mme Benali de mettre en avant l’engagement du Royaume qui se traduit notamment par son adhésion à la majorité des accords multilatéraux sur l’environnement.

A ce titre, Mme Benali a fait observer l’activation de ces accords sur le plan national, l’instauration d’une gouvernance au service du développement durable, ainsi que les progrès tangibles réalisés en termes d’intégration de la durabilité dans les politiques sectorielles, grâce à la Stratégie nationale de développement durable qui vise à promouvoir la transition vers une économie verte inclusive à l’horizon 2030.

La ministre a aussi évoqué la mise en œuvre d’importants programmes dans le domaine de l’environnement et du développement durable, en plus du lancement par le Maroc d’un ensemble d’initiatives ambitieuses au niveau régional pour renforcer la résilience du continent africain face aux changements climatiques, à l’instar des trois commissions climat du bassin du Congo, du Sahel et les États Insulaires.

Et de réitérer l’engagement du Royaume, notamment à travers sa présidence de la sixième Assemblée des Nations Unies pour l’environnement, à déployer les efforts nécessaires avec l’ensemble des parties concernées pour traduire les engagements conclus en actions concrètes, à même d’assurer le bien-être des générations actuelles et futures.

Par ailleurs, Mme Benali a insisté sur l’importance de la tenue de cette conférence dans les circonstances particulières que connaît le monde actuellement, et ses répercussions sociales, sanitaires, économiques et environnementales, soulignant la nécessité d’agir et d’œuvrer pour réduire les effets des crises environnementales mondiales.

Dans ce sens, elle a mis l’accent sur la nécessité de renforcer la coopération et la solidarité internationales pour faire face à ces crises, notamment en favorisant l’accès au financement, le transfert de technologies et le renforcement des capacités, en particulier pour les pays en développement.

En plus de Mme Benali, la délégation marocaine se compose de l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, M. Omar Hilale et de l’ambassadeur du Maroc en Suède, M. Karim Medrek.