Un peu moins de 40 milliards de dirhams. C’est le montant de la facture énergétique du Maroc depuis le début de l’année, en baisse de plus de 20%.

D’après des données fournies par l’Office des changes, la facture pétrolière du Maroc durant les 9 premiers de l’année s’est établie à 39,442 milliards de dirhams contre 51,028 MMDH une année auparavant, soit une baisse de 22,7%.

Cette baisse est due à une réduction des approvisionnements en gaz de pétrole et autres hydrocarbures (17,3%) et en houille, cokes et combustibles solides similaires de l’ordre de 13,4%, indique l’Office.

Malgré la baisse de la facture énergétique, les importations, elles, continuent d’augmenter. Durant la même période, le Maroc a importé pour près de 300 milliards de dirhams contre 280 milliards une année auparavant, soit une augmentation de près de 7%.