Dans le prolongement de la COP 22 de Marrakech, EDF est résolu à développer son activité afin d’accompagner la transition énergétique et le développement économique du Royaume du Maroc.

A l’occasion des 20 ans de présence d’EDF au Maroc, Jean Bernard LEVY, Président Directeur Général du groupe s’est rendu, les 5 et 6 janvier à Casablanca et Rabat.

Il a salué les partenariats historiques noués avec l’ONEE et d’autres grands acteurs publics et privés marocains, et a évoqué avec ses interlocuteurs les grands projets en cours, qui vont transformer durablement la présence du groupe dans le pays et la région.

Pour cela, EDF met son savoir-faire dans le domaine des énergies renouvelables (solaire, éolienne), de la production hydroélectrique et de l’efficacité énergétique, au service de ses clients et partenaires. Par ailleurs, le groupe souhaite utiliser son expérience acquise dans le domaine des infrastructures gazières (Gas to power) pour contribuer à l’essor du Gaz Naturel Liquéfié dans le Royaume.

Jean-Bernard LEVY a déclaré : « Le Maroc est pour EDF un pays stratégique dans lequel nous souhaitons nous développer dans la durée et à grande échelle. Ses priorités de politique énergétique s’inscrivent en effet parfaitement dans le cadre des  objectifs stratégiques du développement international du groupe ».

Acteur majeur de la transition énergétique, le Groupe EDF est un énergéticien intégré́, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergies et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé́ un mix de production diversifié basé sur l’énergie nucléaire, l’hydraulique, les énergies nouvelles renouvelables et le thermique. Le Groupe participe à la fourniture d’énergies et de services à environ 37,6 millions de clients, dont 27,8 millions en France. Il a réalisé́ en 2015 un chiffre d’affaires consolidé de 75 milliards d’euros dont 47,2% hors de France. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.