Une rencontre de haut niveau a réuni, mardi 25 janvier à Rabat, des responsables marocains et leurs homologues des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) autour du renforcement de la coopération et de la coordination dans le domaine environnemental et du développement durable, à l’initiative du ministère délégué chargé de l’Environnement. Cette rencontre, à laquelle ont pris part de haut responsables marocains et des pays du CCG, a été l’occasion pour examiner l’échange d’expériences en matière d’élaboration des rapports environnementaux et des communications nationales sur les changements climatiques ainsi que la coordination des efforts

concernant les conventions environnementales et de discuter des projets environnementaux communs. Elle a eu, également, pour objectifs de mettre l’accent sur les opportunités et les défis à relever des deux côtés pour promouvoir leur coopération dans le domaine de la préservation de l’environnement, de la promotion du développement durable et de la lutte contre les changements climatiques. Cette manifestation scientifique, inscrite dans le cadre de la « forte » coopération entre le Maroc et les pays du CCG, se veut aussi une occasion pour mettre en place des bases solides de la coopération dans le domaine environnemental, conformément aux conventions signées entre les deux parties en matière de développement durable et d’environnement, a indiqué le secrétaire général du ministère délégué chargé de l’environnement, Abdelouahed Fikrat. Pour sa part, le ministre de l’Environnement et des affaires climatiques de Sultanat d’Oman, Najib Ben Ali Ahmed Al-Rawas, a affirmé que la coopération dans le domaine de l’environnement est devenue un besoin urgent de par le monde, relevant que les pays arabes sont appelés plus que jamais à renforcer leur coopération en vue de faire face aux phénomènes climatiques qui dépassent les frontières politiques. Il a aussi souligné que les problèmes environnementaux ont pris dernièrement de nouvelles dimensions, ajoutant que les pays du CCG, qui ont consentis d’énormes efforts pour la préservation de l’environnement, ne ménagent aucun effort pour parvenir à des solutions communes en vue de relever ces défis avec le moins de dommages possibles. Cette rencontre, ayant sanctionné une réunion de haut niveau entre le ministère délégué chargé de l’Environnement et les représentants des ministres de l’Environnement des pays du CCG, a été marquée par la présentation de la stratégie nationale marocaine de développement durable ainsi que des exposés d’institutions nationales autour de leur contribution en matière d’appui des politiques de promotion du développement durable et

la lutte contre les changements climatiques. Les représentants des ministères des pays du CCG ont effectué une visite au laboratoire national de lutte contre la pollution environnementale et à l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN).