Un Workshop autour du thème « Mise en place d’un système énergétique durable dans la région Marrakech- Safi (Sustainable Energy for Marrakech) » a été organisé le 6 octobre, à Marrakech, à l’initiative du Laboratoire de Recherche « Innovation, Responsabilités et Développement Durable : INREDD », relevant de la faculté de droit de Marrakech. Initié en partenariat avec l’Université des Sciences Appliquées de Bingen et Raunhofer Institut for systems and Innovation Research en Allemagne, ce workshop vise à présenter le projet de recherche développement « Sustainable Energy for Marrakesh (SEMa) » mis en place dans le cadre de la coopération entre l’Université Cadi Ayyad et l’Université de Bingen en Allemagne, avec le soutien du ministère Fédéral allemand de l’éducation et de la recherché (BMBF). Ce projet consiste à étudier les instruments économiques et juridiques pouvant être utilisés pour mettre en place les différentes mesures du concept du système énergétique durable, avec un accent tout particulier mis sur le secteur du bâtiment. Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, la directrice adjointe du Laboratoire de Recherche « Innovation, Responsabilités et Développement Durable : INREDD », Mme Fatima Arib a fait savoir que grâce aux mécanismes

économiques et juridiques, ainsi que ceux de planification, il est possible d’aller de l’avant pour un meilleur accompagnement de la transition énergétique à laquelle aspire le Maroc. Et de poursuivre qu’il est de l’obligation des professeurs chercheurs d’oeuvrer pour la mobilisation des compétences et la promotion de l’innovation afin de trouver les outils adéquats à même de permettre d’appuyer et de consolider les stratégies et les lois régissant ce domaine, rappelant que ce projet se veut un espace de réflexion collective concernant plusieurs aspects à forte dimension liée au développement dans la région. Pour cette responsable du Master en Economie environnementale au niveau de cette faculté, cette initiative qui concerne la coopération entre académiciens et acteurs locaux, se propose d’accompagner les décideurs pour une mise en application de la Stratégie Maroc Energie, et la présentation d’une approche multi-facettes. Et Mme Arib de rappeler que la région de Marrakech-Safi est résolument engagée dans des projets concrets concernant l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. De son côté, le coordonnateur de ce projet, Girard Rooler de l’Université Allemande de Bingen a indiqué que cette initiative devra aider à évaluer la demande en énergie au niveau de cette région, et à définir les potentialités existantes par rapport à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables, outré l’examen de l’impact du recours aux énergies renouvelables dans le secteur du bâtiment. Les débats lors de ce conclave ont porté sur les enjeux dans le secteur énergétique au niveau de la région de Marrakech-Safi, l’importance des mécanismes juridiques et économiques dans les diverses stratégies et projets en rapport avec l’énergie et l’efficacité énergétique.