Depuis le 29 mai et jusqu’au 8 juillet 2019, EDF invite les entrepreneurs africains à participer à l’appel à projets dans le cadre de la 3e édition de son concours d’innovation EDF Pulse Africa. 

L’objectif : révéler et accompagner les entreprises engagées pour le développement énergétique du continent. Des dotations allant de 5 000 à 15 000 euros ainsi qu’un programme d’accompagnement complet sont en jeu. Pour cette 3e édition, EDF introduit deux évolutions majeures : outre les start-ups, le concours est désormais ouvert aux PME africaines ; le criblage de projets innovants se fera au plus près du terrain grâce à un « EDF Pulse Africa Tour » couvrant 7 pays où le Groupe EDF est présent. 

A travers les prix EDF Pulse Africa, EDF souhaite encourager la dynamique entrepreneuriale en Afrique avec deux objectifs :
identifier des partenaires potentiels d’EDF en Afrique en dénichant les pépites technologiques du continent 

soutenir l’innovation en offrant aux entrepreneurs locaux l’accès à l’écosystème d’innovation d’EDF 

Pour la première fois, le concours s’adresse également aux PME africaines de moins de 50 salariés. Souvent porteuses de projets innovants, nombre d’entre elles font face aux mêmes difficultés que les start-ups, dont notamment l’accès au financement et à l’appui opérationnel pour passer du stade de projet à celui de déploiement commercial. 

A travers cette initiative, EDF souhaite s’imposer comme un acteur incontournable de l’innovation entrepreneuriale en Afrique et élargir le vivier de futurs partenaires. 

Autre nouveauté́ de taille : EDF diversifie les modalités de criblage de projets pour s’assurer le plus en amont possible de l’adéquation entre la nature des projets, les besoins du tissu économique local et les activités d’EDF dans la région. 

A l’issue d’une présélection via la plateforme d’inscription, les candidats issus de 7 pays dans lesquels EDF est présente (Afrique du Sud, Cameroun, Côte-d’Ivoire, Ghana, Maroc, Sénégal et Togo) seront invités à défendre leurs projets devant un jury d’experts locaux, organisé en partenariat avec les incubateurs africains et des partenaires institutionnels. Les projets retenus dans ce cadre accèderont directement à la finale du concours qui se déroulera à Paris. La présélection des candidats issus des 47 autres pays africains se déroulera selon les mêmes modalités que les années précédentes, via la plateforme en ligne : www.africa-pulse.edf.com 

Un accompagnement sur mesure 

Outre les dotations pour le développement de projet allant de 5000 euros à 15 000 euros, les lauréats bénéficieront d’un accompagnement complet, comprenant : 

 Conseil opérationnel ou financier 

 partenariats de développement de projets avec des acteurs locaux tel que « Energy Generation », (incubateur et centre de formation dédiés aux start-up du secteur de l’énergie basé au Togo) et avec les experts d’EDF, notamment via sa filiale EDF Pulse Croissance www.edf.fr/pulse/croissance 

Accès à l’écosystème d’innovation d’EDF : la R&D et les labos de créativité́ internes d’EDF 

  • Jusqu’ au 8 juillet, dépôt de candidatures via la plateforme www.africa-pulse.edf.com
  • De septembre à octobre : présélections de candidats via la plateforme et les jurys locaux pour les 

pays suivants : 

 MAROC : mercredi 4 septembre à Casablanca 

 SENEGAL : jeudi 12 septembre à Dakar 

 GHANA : mardi 17 septembre à Accra 

 AFRIQUE DU SUD : jeudi 19 septembre à Johannesburg 

 COTE D’IVOIRE : mardi 24 septembre en Abidjan 

 TOGO : mardi 1 octobre à Lomé 

 CAMEROUN : jeudi 3 octobre à Yaoundé 

 21 novembre : finale et remise des prix à Paris