L’accord entre le Maroc et l’Allemagne relatif au développement du secteur de la production de l’hydrogène vert, signé à Berlin, contribuera à l’accélération de la transition énergétique nationale, a indiqué, le 12 juin à Rabat le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, M. Aziz Rabbah.

La coopération dans le secteur du « Power to X », qui s’intègre dans le partenariat maroco-allemand en matière énergétique, contribuera à l’accélération de la transition énergétique nationale et à la mise en œuvre des engagements climatiques du Maroc, a déclaré M. Rabbah à la presse, mettant en exergue son rôle fondamental dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, la création de perspectives d’emploi et la préservation de l’environnement.
« Le Maroc bénéficiera de cette coopération dans différents secteurs, tels que les transports, l’industrie ou les mines », a poursuivi le ministre, mettant en évidence la fiabilité du Royaume dans le domaine des énergies renouvelables.

Dans ce sens, le responsable gouvernemental a fait part de la volonté du ministère de mettre en œuvre des projets de recherche et d’investissement dans le secteur du « Power to X » dans le cadre d’une telle alliance avec l’Allemagne.

Par ailleurs, le ministre a relevé que la production d’hydrogène vert et son utilisation renferment un potentiel considérable avec des impacts climatiques positifs, affirmant qu’il permet un stockage à long terme de l’énergie et contribue à la décarbonatation du mix énergétique permise par le couplage sectoriel.

Abordant les progrès du Royaume dans le domaine des énergies renouvelables, M. Rabbah a mis en relief les avancées majeures du pays en la matière, affirmant qu’actuellement “le Maroc figure parmi les pays qui excellent dans le domaine du développement des énergies renouvelables”.

Liant le ministère marocain de l’Énergie, des mines et de l’environnement et le ministère allemand de la Coopération économique et du développement, l’accord vise à développer le secteur de la production d’hydrogène vert et à mettre en place des projets de recherche et d’investissement dans l’utilisation de cette matière, source d’énergie écologique. Deux premiers projets, qui ont déjà été annoncés dans la déclaration d’intention, seront mis en œuvre dans le cadre de la coopération économique entre le Maroc et l’Allemagne.

Il s’agit du projet « Power-to-X » pour la production de l’hydrogène vert proposé par l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN) et la mise en place d’une plateforme de recherches sur “Power-to-X”, le transfert des connaissances et le renforcement des compétences, en partenariat avec l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN).
Le Maroc et l’Allemagne sont liés, depuis 2012, par un partenariat énergétique qui accorde un intérêt particulier au secteur des énergies renouvelables, comme étant un moteur de coopération économique bilatérale.