9Le secteur de l’énergie s’accapare la majorité des projets d’investissements avec 16,52MMDH, soit 67% du total des investissements (24,77MMDH) approuvés mardi 9 juin à Rabat par la commission interministérielle, a souligné leministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

«Les investissements dans le secteur de l’énergie concernent le solaire et l’éolien et auront un impact à long terme en termes notamment de capacité énergétique», a tenu à préciser Elalamy.

Le ministre a mis en relief l’attractivité du Maroc ainsi que les opportunités qu’il offre en termes d’investissements.

À l’en croire, les réformes sectorielles commencent à donner leurs fruits. La répartition sectorielle des emplois fait ressortir une prédominance du secteur du commerce qui reste le principal pourvoyeur d’emplois avec près de 2.500 emplois, soit 63% des emplois à créer.

Le secteur du tourisme, de l’immobilier et des loisirs occupe la deuxième position avec 1.250 emplois, soit 31% des emplois projetés, suivi du secteur de l’industrie et des énergies avec 3% chacun. Avec près de 16,52MMDH, les joint-ventures représentent 67% du total des investissements projetés soumis pour approbation à la commission.

Les investissements nationaux arrivent en seconde position avec 29% du total et un montant d’investissement dépassant les 7MMDH. La ventilation des projets, selon leur région de localisation, donnent la primauté à la région Sous Massa-Drâa, avec 87% des investissements soit près de 21,66MMDH, suivie de Marrakech-Tensift (4%). La région de Tanger-Tétouan arrive en 3e position avec 3% des investissements.

10L’Egypte a été réélue, mardi 9 juin, à la présidence du Bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de l’énergie, en marge des travaux de la 11ème session du Conseil.

Ont également été élus membres du bureau exécutif du Conseil, le Maroc, le Liban, le Qatar, le Koweït, les Emirats arabes unis, l’Irak et les Comores.

Le Conseil des ministres arabes de l’Energie, ouvert mardi au Caire, est consacré, notamment à l’examen de l’action arabe commune dans le domaine énergétique, dont la question de la connexion du réseau électrique arabe.

Le Conseil est également invité à débattre d’une étude préparée par un comité d’experts sur le développement des mécanismes d’action du Conseil.

L’ordre du jour du Conseil porte également sur la question des progrès accomplis dans la mise en œuvre de l’initiative du Secrétariat général de la Ligue arabe relative aux énergies renouvelables et de la stratégie arabe pour le développement de l’utilisation des énergies renouvelables 2010-2030.

11Suite à la disparition brutale de M. Mohamed DERHEM, Administrateur Directeur Général d’Atlas Sahara, le 22 Mai 2015, le Président et les membres du bureau de la Fédération de l’Energie présentent leurs sincères condoléances à la famille et aux proches de M. Mohamed DERHEM.

En cette douloureuse circonstance, et tout en exprimant de nouveau leurs condoléances les plus attristées à sa famille et à l’ensemble de ses amis, le Président et les membres du bureau de la Fédération de l’Energie implorent Le Tout Puissant d’avoir le défunt en Sa Sainte Miséricorde.

« Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournerons ».

12La note d’information du Conseil des valeurs immobilières (CDVM) tant attendue est tombée le 30 avril : Total Maroc va s’introduire en bourse dans les jours à venir.

Les actions soumises à la vente publique sont celles de Total Outre Mer, qui détient pour l’instant 70 % du capital de l’entreprise. 1,34 millions d’actions sont mises à la vente, ce qui représente 15 % du capital et donc des droits de vote.

La souscription aura lieu du 11 au 15 mai (variations selon les tranches). Le prix de l’action est entre 455 et 535 dirhams et la valeur nominale est fixée à 50 dirhams.Comme cela se fait souvent, une offre préférentielle est réservée aux salariés et aux filiales de l’entreprise, dans la limite d’1% des actions.

En 2014, Total Maroc SA a affiché un chiffre d’affaires de 11,2 milliards de dirhams et un résultat net de 317 millions de dirhams.